L’intersyndicale prépare le 1er mai : Vers une grève nationale et un rassemblement à Alger    

Une réunion de l'inorganisation est prévue pour samedi prochain afin de définir le lieu où se tiendra le rassemblement.

L’intersyndicale de la fonction publique prépare « une grande » mobilisation pour le se 1er mai prochain. Face au silence des autorités qui ne donnent aucune suite aux revendications exprimées, cette coalition syndicale composée de 12 organisations représentant plusieurs secteurs menace en effet de paralyser le pays à l’occasion la fête internationale des travailleurs.

Effectivement, l’intersyndicale veut radicaliser son mouvement de protestation contre la cherté de la vie, l’érosion du pouvoir d’achat des algériens et les atteintes aux acquis des travailleurs. Ayant réussi sa mobilisation en mai 2017 lorsqu’elle avait organisé une grandiose marche à Bejaia qui a drainé près de 10 000 personnes, l’intersyndicale veut rééditer l’exploit et exiger la mise en place « de meilleures conditions de vie pour les Algériens ».

Selon Idir Achour, coordinateur du CLA (Conseil des lycées d’Algérie), une réunion des représentants des différentes organisations syndicales sera tenue, samedi prochain, pour définir la forme de la protestation à mener dans les prochains jours.

Il est fort possible d’aller vers une grève générale dans tous les secteurs de la fonction publique et l’organisation d’un rassemblement à Alger. L’intersyndicale, souligne le premier responsable du CLA devra aussi évaluer sa dernière grève. L’organisation interpellera, à travers cette action, le gouvernement et le premier ministre, Ahmed Ouyahia, sur la question du pouvoir d’achat des algériens et la préservation des acquis des travailleurs.

 Massinissa Ikhlef

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :