T’babla et zernajya à la Place des Martyrs Ce n’est pas seulement une honte pour l’Algérie, C’est surtout une humiliation pour la personne du Président !

Faire déambuler un handicapé à travers la place des Martyrs pour inaugurer quelques centimètres de métro, jouer du tambourin par des t’babla loués gratuitement parce que Djamâa Ketchaoua a été rafistolé d’un crépissage diplomatique par nos anciens colons turques est une honte et une insulte portées contre non seulement l’Algérie, mais également contre la personne du Président de la République.

Un Président qui, en ces temps de froid et de vent devrait qui rester au chaud auprès de sa femme qu’il n’a pas et de ses enfants ne lui appartenant pas. Au lieu de rassembler des femmes de ménage et des fonctionnaires de la Présidence pour annoncer au J.T qu’il y a foule et enthousiasme populaire, Bouteflika devrait rester chez lui à biberonner ses antibiotiques au lieu d’exposer cette image triste, moribonde et pitoyable d’un monsieur grabataire duquel on se moque et dont les images sont retransmises à travers le monde.

Comment voulez-vous que l’Ambassadeur de France ne se foute pas de notre minable gueule quand il voit un tel spectacle ? Ce dernier ira jusqu’à déclarer que des diplomates algériens font de fausses déclarations pour obtenir un visa. Son consul oublie qu’un immense trafic de visas a été découvert par la Police algérienne et dans lequel il s’est avéré que des Français employés à l’Ambassade de France encaissaient un dessous de table pour délivrer ce fameux document. Alors écrasez-vous et continuez à encenser le Maroc, votre larbin d’Afrique !

M.Kassi

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :